L’assurance habitation est-elle obligatoire ?

L’assurance habitation couvre les risques en cas de sinistre, qu’il concerne le logement, son contenu comme les biens mobiliers, mais aussi ses occupants et leur responsabilité civile. Cependant, son caractère obligatoire variera selon le statut de l’occupant, qu’il soit locataire ou propriétaire.

L’assurance habitation obligatoire pour les locataires

Le statut du résident détermine si l’assurance habitation est obligatoire. Si vous êtes locataire, vous devez souscrire une assurance habitation. Le locataire est responsable des dommages qu’il pourrait causer à la propriété ainsi qu’aux voisins. Les propriétaires ne délèguent pas leur responsabilité au locataire ou colocataire et le locataire doit payer une assurance habitation pour avoir droit à l’occupation. Pour faire face au risque sinistre, il existe un contrat appelé GRL ou Garantie Risques Locatifs qui couvre les locataires en cas d’incendie, d’explosion ou d’inondation. Dans ce cas n’hésitez pas à comparer les offres du marché, cela vous permettra de déterminer le meilleur contrat. Toutefois, les comparaisons peuvent prendre du temps, surtout si vous avez une connaissance limitée du produit.

L’assurance n’est pas obligatoire pour les propriétaires

Les propriétaires ne sont pas légalement tenus de souscrire une assurance habitation, qu’ils soient occupants ou non. La souscription d’une assurance habitation pour le propriétaire occupant n’est pas obligatoire. Mais, il est indispensable en cas de sinistre tel qu’un incendie, une fissure dangereuse ou un vol. Plusieurs solutions existent pour l’assurance habitation des propriétaires de logements locatifs ou PNO ou propriétaires non résidentiels. Le bailleur peut alors souscrire une assurance non occupante, bien que celle-ci ne soit toujours pas obligatoire. Enfin, dans le cas des condos, l’assurance responsabilité civile est une exigence minimale obligatoire selon la loi. Il existe également une assurance protection juridique, qui couvre les frais de recouvrement de la somme perdue en justice ou en copropriété.

L’assurance habitation pour une location saisonnière

Tout d’abord, il convient de mentionner les locations saisonnières. Dans ce cas particulier, ni le locataire ni le propriétaire ne sont légalement tenus d’assurer le logement auprès de HRM. Néanmoins, il appartient généralement au propriétaire d’assurer le bien, car même si une garantie civile couvre les dommages causés par le locataire, elle n’apportera aucune indemnité en cas de sinistre. Si c’est le propriétaire qui assure le logement, on entend par assurance qui en est propriétaire GRH normale pour le risque locatif, mais son assurance varie à chaque location. Le locataire peut aussi être amené à assurer le logement via sa GRH y compris les garanties villégiature ou via une assurance temporaire limitée à la durée du bail.